• 79 - Vers Jerusalem... a pied...

    Le cheminement se poursuit, et ma petite histoire s ecrit au fil des pas

    Pour ce jour changement de programme, les franciscains, ou je loge, voulaient me garder... excellente idee, car il pleut encore et encore...

    Donc la decouverte d Alep se poursuit sous la pluie, au milieu des milliers de taxis jaunes, plus ou moins bringballants, et tout cela dans un environnememt bruyant, les klaxons n arretent janais, les agents de la circulation essaient tant bien que mal de regler le flot des vehicules qui roulent, se faufilent, et toujours dans des rus a sens unique, du moins pour le centre.

    Dans le centre des travaux partout, et nos normes sont bien loin... donc avec la pluie de la boue, des flaques d eau qui jiclent lors du passage des voitures, les trotoirs eux aussi tres ordinaires, et de plus l eau coulent allegrement sur la chaussee, peu de canalisations...

     

     

    Mon hebergement n est pas central, donc oblige de prendre le bus... un syrien m a ecrit le lieu ou je voulais aller (quartier du Sheraton, central) le cout du bus 5 livres syriennes une misere, moi qui sort un billet de 100 = environ 8 euro... il n avait pas de monnaie, donc gratis...

    Sheraton - bis - en ville peu de distributeurs d argent, donc tres prudent depuis ma mesaventure en Turquie... J avais l info que je pouvais retirer de l argent a l interieur de l immeuble Sheraton... la classe d entrer dans ce magnifique hotel avec le sac, les chaussures un peu sales et etre recu par du personnel en grande tenue et qui vous dit : Good Morning Sir - Welcome... Je lui fais comprendre ce que je souhaite, et me voila parti dans la galerie marchande (de luxe) du Sheraton, pour retirer quelques livres syriennes...

    L immeuble Sheraton est une enorme batisse entoure de tres vieux quartiers ou est la vraie vie d Alep... fascinant cette ville ou les rues sont noires de monde, sans jeu de mots avec toutes ces femmes voilees et souvent en noir...

    Les petites tribulations, tres ordinaires, d un cheminant en Syrie et qui bientot en sera a son J 180...

    Dans quelques jours je serai au Liban et devrais etre accueilli dans la vallee des cedres... par un pretre maronnite croise ici...

    « 78 - Vers Jerusalem... a pied...80 - Vers Jerusalem... a pied... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Novembre 2009 à 13:42
    Martine
    Je vois que tu ne t'ennuies pas et que tu t'intègres parfaitement dans tous les milieux. Il faut bien être un peu caméléon pour passer partout. Bisous. Martine
    2
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:25
    jcl
    sois rassuree, je n ai pas eu d orages....
    mais j attendais que tu viennes porter mon sac... sourire
    3
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:27
    jcl
    pas folle la direction, pas de tapis... un carrelage...
    4
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:29
    jcl
    merci
    je pense que je le suis depuis les 180 jours ou je suis parti
    s adapter en permanence... les chemins, la route, les hebergements, l alimentation
    5
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:31
    jcl
    actuellement , je rechercherai, pour le cas ou, un porteur de parapluie... sourire
    bisous
    6
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:32
    jcl
    pour le Sheraton, oui tres cocasse , marrant...
    7
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:34
    jcl
    question sante, parfait, ;ais jamais a l abri...
    du fait que je marche moins, bien repose...
    8
    jcl
    Mardi 3 Novembre 2009 à 12:49
    jcl
    assez d accord avec toi, mais pour entreprendre un tel parcours, il faut etre cameleon pas chaque jours, mais presque, tellement les choses sont diverses, ce aui d ailleurs en fait la richesse et le plaisir de decouvrir...
    bises
    9
    Sabine
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    Sabine
    Je rentre de Turquie et découvre tes derniers messages....Et j'ai bien pensé à toi sous les orages de Bodrum....
    10
    r du soleil
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    r du soleil
    Je suis sure que tu n as pas vu le (les)tapis pour essuyer tes chaussures... j'aurais voulu faire la photo! bisous
    11
    Anne Ducol
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    Anne Ducol
    Marrant d'imaginer la scène de l'hôtel...
    Avec ce que tu écris les images sont précises et on se croirait dans un film très dépaysant. Même si quelques photos seraient les bienvenues, c'est aussi pas mal d'imaginer d'après ce que tu écris...
    A bientôt, bonne pluie
    Anne
    12
    sylvie
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    sylvie
    Bonsoir Jean Claude .... tu es bien suivi ... personne ne te quitte des yeux !!!! je te souhaite moins de pluie , cela on pourrait se le garder .... et bonne continuation ! bisousssss
    13
    berjon
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    berjon
    bravo jc ça se passe pas trop mal. au fait pas de photos ? . alors question santé , pas de problémes ? a bientot et bon courage robert
    14
    Marie-Ange
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    Marie-Ange
    Salut grand-frère, il pleut toujours chez nous, mais cela ne me gène pas car je n'ai pas mis le nez dehors depuis une semaine. Ce qui n'est pas ton cas toi qui patauge un peu dans la gadoue, comme la chanson de Pétula Clark que notre père aimait beaucoup.J'espère que tu n'as pas trop crottés les tapis de Sheraton, comme quoi tous es permis pour un cheminant.Je lis que tu es dans un autre monde, que le bruit des cloches te rappelle notre vieille France.Toujours bon pied bon oeil et prudent, prend bien soit de toi, si tu peus envoie quelques photos, pour nous faire vivre encore plus ton pourquoi du comment de ton cheminement. Gros bisous, à bientot.
    15
    Geneviève
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    Geneviève
    Jolie image, celle du caméméon ..... c'est clair qu'il faut une force exemplaire pour se sentir aussi bien dans toutes les situations que tu rencontres ! Cette force, je te l'ai dit, je tiens à me répéter ... la passion !
    Continue tes pas, je te suis .....
    16
    Véronique PAUTREL
    Lundi 3 Novembre 2014 à 11:35
    Véronique PAUTREL
    hello, ravie d'avoir de si bonnes nouvelles.. quel bonheur de savoir que tu vas bien et que le moral est lui aussi au beau fixe..
    comme je te l'ai dit.. je marche derrière toi.. je t'accompagne par la pensée..
    bises d'une Bretonne expatriée de plein gré dans le Gers
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :